Le spin au féminin

 Plus encore que possible, c’est même essentiel ! 

 

Comme nous le savons tous, la grossesse chez une femme n’est pas forcément la période la plus simple à vivre aussi bien sur le point physique que mental. 

Mais quoi de mieux que le sport pour remédier à tout cela ? 

 

Vous vous posez probablement des questions comme « N’est-ce pas dangereux pour le bébé ? » ou encore « Vais-je avoir assez de ressources physiques pour y arriver ? ». 

Et c’est tout à fait normal, chaque femme enceinte fait face à un moment ou l’autre à des doutes ou des craintes face à cette situation de grossesse, et ce, qu’elle soit plus ou moins bien préparée mentalement à l’évènement. 

 

À travers cet article, la team Spinbreak va vous partager les 3 lignes directrices à adopter afin d’allier grossesse et sport sans appréhension ! 

 

I. Choisir la bonne pratique sportive 

 

Premièrement, il est en effet primordial de ne pas faire n’importe quel sport n’importe comment.  

Une pratique sportive non adaptée ou de trop haute intensité pourrait devenir mauvaise pour la santé de la future maman. 

Tout d’abord, mauvaise nouvelle pour les amatrices de sports de glisse ou de sports de combat, et toutes pratiques sportives comportant des risques de chutes ou de toutes sortes d’impacts sur le ventre est évidemment à bannir d’entrée ! D’autres activités à ne pas pratiquer durant la grossesse sont les pratiques comportant un porté de charges lourdes ou encore les pratiques dites extrêmes telles que la plongée ou le saut en parachute. 

 

Quelles sont donc les activités recommandées ? 

 

La natation est l’activité sportive la plus recommandée aux femmes enceintes. L’idée n’est évidemment pas de battre un record de vitesse, mais le fait de nager ou de tout simplement marcher dans l’eau a d’importants bienfaits sur le moral de la femme enceinte qui va en ressortir détendue, soulagée. Cette pratique est également recommandée pour ses avantages drainants et afin de soulager le mal de dos. 

La marche à pieds, le yoga, les pilates, ou encore la gymnastique douce sont également des pratiques respectueuses du corps et donc saine pour une femme enceinte.
 

Le cycling (uniquement indoor pour ne pas avoir de risque de chutes) fait aussi partie des pratiques adaptées de par son effet drainant et euphorisant.

II. Oublier le côté performance

 

Pour les plus habituées des séances de sport intensives et les plus compétitrices d’entre nous, c’est peut-être le point le plus difficile à accepter…  

Mais bon, la vie est faite comme ça et nous ne pouvons pas la changer, être dans l’attente d’un heureux événement implique forcément un bon nombre de changements physiologiques et donc une diminution des capacités physiques et sportives.  

Durant cette période de grossesse, votre corps n’est pas au maximum de ses capacités, c’est pourquoi il est important d’également adapter l’intensité de ses activités sportives. 

Ne jamais franchir les limites fixées par son corps, ne jamais aller jusqu’à essoufflement. Un repère important est qu’il faut toujours pouvoir être en capacité de parler durant toute la durée de la séance.  

Spinbreak propose un panel de séances d’indoor cycling de différentes intensités. Les séances lift cycling et endurance sont particulièrement bien adaptées pour les futures mamans. Mais quelque soit la séance, c’est à vous de jauger l’intensité.  

La pratique sportive pendant la grossesse n’est donc pas basée sur l’accomplissement mais essentiellement sur le bien être !  

Garder la forme, se détendre, penser à autre chose que le bébé en approche, se faire du bien au moral c’est ça l’idée !  

 

III. Penser à soi ! 

 

En cette période particulière, c’est bien ça le plus compliqué, penser à soi de temps en temps ! Et non en permanence au futur bébé.  

Comme expliqué dans les précédents points, il est important de se faire à l’idée que pratiquer une activité sportive pendant la grossesse, si elle est bien adaptée à vos capacités physiques actuelles et respectueuse de votre corps de femme enceinte, ne sera dans aucun cas nocive pour le foetus.  

On connait cette sensation de bien-être profond ressentie après une bonne séance de sport.  

Alors imaginez ce que pourrait donner cette sensation associée à votre grossesse. L’idée de passer une belle nuit ressourçante dans un profond sommeil ne vous tente pas ?  

Encore mieux ! Imaginez votre bain chaud de fin de journée ! Ne serait-il pas encore plus agréable qu’il ne l’est déjà après une bonne séance de sport ? 

 

Alors mesdames, maintenant que toutes ces infos sont entre vos mains, foncez sans hésiter ! 

Sandrine, notre fondatrice de Spinbreak, maman de deux beaux enfants, serait ravie de partager son expérience avec vous ! Profitez-en ! 

Loading...