Après une séance, on ressent une sensation de bien-être. En étant régulier, on commence à voir des changements sur le corps. Mais pourquoi toutes ces réactions ?

Pour mieux comprendre tous ces mécanismes, nous avons décidé de partager avec vous un peu de la science qui se cache derrière le Spinning.

Pas d’inquiétude, on va rendre ça très intéressant à tel point que la prochaine fois que tu monteras sur ton vélo tu vas vouloir tout donner J

Commençons avec les bases :

Lorsque tu fais un effort intense et que tu sollicites bien tes muscles, tu détruits des fibres musculaires. En conséquence, le corps les répare plus grosses et plus résistantes qu’elles ne l’étaient.

Si tu veux devenir plus fort et plus performant dans un sport il te faut créer des muscles plus efficaces. Pour cela tu dois leur faire dépasser la limite à laquelle ils sont habitués en t’entrainant dur.

La période de récupération après le Spinning :

Le corps à besoin de beaucoup d’énergie pour reconstruire les fibres musculaires détruite durant tes entrainements. Après une grosse séance chez Spinbreak, ton corps demandera plus d’énergie pendant quelques jours afin de se réparer ces fibres. Tu bruleras donc plus de calories que tu le fais habituellement.

Pourquoi a-t-on l’impression de plus se donner durant nos séances de Spin que d’un autre sport ?

C’est simple, les muscles que tu utilises durant une session de cycling sont les plus gros du corps et surtout tu en utilises plusieurs en même temps.

Plus les muscles qui travaillent sont gros et plus tu en utilise à la fois plus l’effet sur le métabolisme est important. C’est là que les changements apparaissent puisque plus de calories sont utilisés pas seulement durant la séance mais également les heures et jours qui suivent.

Quels muscles utilise-t-on ?

Les principaux muscles utilisés sont : les quadriceps, les fessiers, les mollets and le gainage. Ils sont parmi les plus larges et les plus puissants muscles du corps humain. Sans oublier le travail des ischios et les muscles stabilisateurs de la sangle abdominale et tu obtiens une séance très efficace.

Tu veux plus de détails ?

Rappelle-toi, pour construire du muscle, on les traumatise ! Le Spinning va encore au-delà des autres sports puisqu’ici le travail se fait de façon dynamique : chaque classe est composée de différents mouvements qui travaillent différents muscles en continu.

Durant un Super Slow par exemple, tu augmentes la résistance pour simuler une montée et tu passes dans une phase anaerobic durant laquelle les muscles à contractions rapide (qui se fatiguent rapidement) travaillent d’une autre manière.

Une fois le sommet atteint, tu entames la descente. Tu réduits la résistance et te mets donc à pédaler plus vite. Tu reviens donc dans une phase aerobic où tes muscles à contractions lente (ceux qui se fatiguent lentement) prennent le relais. Cela te permet d’améliorer ton endurance.

Pendant ce temps, ton système cardio vasculaire est poussé à ses limites et au fur et à mesure des séances, tu deviens de plus en plus en forme.

Quelques cours par semaine te garantissent une perte de gras et une amélioration de force aussi bien dans tes jambes que de ton gainage général. Et évidemment une nette amélioration de ton cardio.

L’indoor cycling chez Spinbreak ne repose pas seulement sur le fun. Cela repose aussi sur la sensation de bien être que tu peux ressentir après et désormais tu sais à quoi cette sensation est dû.

Alors réserves vite ta prochaine séance et donnes toi un peu plus à chaque fois que tu viens !