Le corps à besoin de repos pour reconstruire ses muscles : à la fois pour reconstruire les fibres musculaires, et pour que ces dernières retrouvent l’allongement initial mais aussi plus de résistance.

Dans les jours suivants une séance de cycling, le corps brûle d’avantage de calories lors de cette phase de récupération. C’est la raison pour laquelle notre métabolisme s’accélère quand on s’entraîne régulièrement, et cela est d’autant plus vrai pour les sports d’endurance comme le cycling. Résultat : vous renforcez vos muscles et vous vous affinez… 

Mais pourquoi ai-je l’impression que le cycling a plus d’effet sur mon corps que les autres sports… ?

Il y deux explications à cela :

  • D’abord parce que les muscles que l’on sollicite pendant un cours de cycling font partie des plus gros groupes musculaires de notre corps
  • Plus les muscles travaillent,  plus notre métabolisme se modifie. C’est ainsi qu’on brûle des calories, non seulement durant l’activité, mais durant les heures qui suivent… souvenez-vous, il faut du temps au corps pour se réparer et renforcer ses muscles.
  • Ensuite parce que le cycling étant un sport porté, vous pouvez vous employer pleinement sans risque de lésion majeure puisqu’il n’existe que de faibles contraintes aux niveaux musculaire et articulaire (pas d’impacts au sol). On peut donc se dépasser et aller chercher dans nos retranchements sans se faire mal.

En savoir plus :  (liens sur les autres blogs)

le secret derrière l’indoor cycling

Quels sont les muscles qui travaillent ?

Pourquoi le Indoor Cycling déchire ?